Entretenir facilement le cuir

Le cuir est une matière naturelle, résistante et ajustable: rien d’étonnant qu’il soit l’un des matériaux les plus importants depuis la nuit des temps, même Ötzi portait une sorte de pantalon de cuir!

Si l’industrie textile apporte son lot de nouvelles technologies et de nouvelles méthodes de traitement permettant de créer sans cesse de nouveaux matériaux, la matière naturelle qu’est le cuir reste relativement stable, tant en matière de mode que d’entretien.

Voici les cinq types de cuir les plus courants et comment les nourrir de façon idéale:

Cuir lisse
Un cirage neutre et hydratant, un chiffon doux pour l’incorporer et une brosse douce pour faire briller: cela suffit généralement pour le cuir lisse. Une imperméabilisation appropriée protège contre l’humidité et les taches de toutes sortes. Les petites imperfections peuvent être corrigées sur un cuir foncé à l’aide d’un marqueur hydrofuge, mais essayez d’abord à l’endroit discret!

Nubuck
Petit frère du daim, il est un rien plus délicat et tend à laisser des traces lorsqu’on passe un doigt dessus. Le nubuck n’aime pas du tout les huiles et les graisses. Faites donc surtout attention avec les sacs à main: veillez à ne pas les toucher avec des mains fraîchement enduites de crème. Une brosse douce rafraîchit rapidement ce cuir délicat, mais il vaut mieux faire traiter les taches par un professionnel.

Daim
Etonnamment résistant et l’un des cuirs qui prend le mieux de l’âge, et pourtant, le daim peut s’avérer relativement sensible. Plus sa couleur est claire, plus vous devez faire attention. Les brosses spéciales pour le daim, disposant de rainures douces en crêpe sur une face et d’une brosse douce sur l’autre, sont idéales pour son entretien. Une protection suffisante contre l’humidité est particulièrement importante ici. Pensez donc à imperméabiliser régulièrement les articles en daim.






Cuir verni
Grâce à sa finition brillante, le cuir verni est particulièrement insensible aux intempéries et à l’humidité, mais il faut lui donner une humidité régulière afin d’éviter les fissures dans la structure du cuir, qui se présente sous la forme de fines lignes mates sur le produit. Les griffures sur le cuir verni peuvent être polies avec un peu de crème pour cuir et un chiffon doux... et de manière générale, ce cuir plutôt sec aime un entretien régulier pour rester doux et souple. Conseil majeur: utilisez des embauchoirs pour éviter que de petits plis ne se forment plus avant dans le matériau.

Cuirs exotiques (cuir de peau de poisson, cuir d’autruche, cuir de reptile)
En règle générale, la structure particulière des cuirs exotiques leur confère assez bonne protection naturelle contre les griffures et les taches. Légèrement imperméabilisés et frottés avec un chiffon doux, ces petits bijoux devraient rester un plaisir très longtemps. En cas de cuir très structuré, il est également possible d’éliminer les salissures avec une gomme douce. Ces accessoires sophistiqués n’aiment pas les pièces surchauffées; conservez-les donc de préférence dans un couloir frais (voire à la cave) lorsque vous ne les portez pas.

Que vous preniez soin de vos chaussures, d’un sac à main ou d’un blouson de cuir: accordez régulièrement à votre accessoire préféré un peu d’attention et un soin adapté. Pour en profiter longtemps!


  • Magazine
  • Chaussures et entretien
  • Cuir